Ould Daddah : Le gouvernement ne cesse d’improviser et de mettre à l’épreuve la dignité des citoyens


saharamedia
Dimanche 23 Janvier 2011



Le président du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), Ahmed Ould Daddah, a fustigé ce qu’il a qualifié « d’ignorance volontaire des conditions de vie déplorables des populations », ainsi que sa propension à verser dans l’improvisation pour faire face à une telle situation.

Le chef de file de l’opposition qui s’exprimait hier samedi, lors d’une rencontre avec des militants de son parti à Sebkha, a déclaré que l’opération « Solidarité 2011 » qui se traduit par l’ouverture de 600 boutiques vendant à des prix subventionnés, « a donné dans le passé la preuve de son échec », ajoutant qu’elle n’est rien « que de la poudre aux yeux ».

Il a aussi déclaré que le discours actuel du régime sur une prétendue lutte contre la gabegie apparait maintenant pour tous dans sa véritable réalité, précisant qu’elle ne dépasse pas le fait que « l’argent public maintenant dilapidé dans un cercle restreint d’individus », selon son expression.

Ould Daddah a, encore une fois, renouvelé son appel pour la mise en place de quatre commissions d’enquête indépendantes « pour voir clair dans les procédures d’attribution des marchés publics, notamment les grés à grés, l’exploitation des mines, l’attribution des grandes surfaces aux proches du régime et les dépenses communes qui ont dépassé cette année 80 milliards d’ouguiyas », selon son propos.















GABONEWS APAnews