Ould Dadde bénéficie d’une liberté provisoire


Sahara Médias - Nouakchott
Mercredi 26 Décembre 2012



Ould Dadde
Ould Dadde
La cour d’appel de Nouakchott a décidé ce mercredi soir d’octroyer la liberté provisoire à l’ancien commissaire aux droits de l’homme et à l’action humanitaire, Mohamed Lemine Ould Dadde, après 830 jours passés en prison que des avocats ont assimilés à une détention arbitraire.
Un grand nombre de parents de l’ex Commissaire se sont rassemblés, dès l’annonce de cette nouvelle, pour être à son accueil à la sortie de la prison centrale de Nouakchott.
Il était prévu qu’Ould Dadde se présente devant la cour d’appel de Nouakchott pour répondre d’une accusation de détournement de 76 millions d’UM alors qu’il était encore commissaire au droits de l’homme et à l’action humanitaire.














GABONEWS APAnews