Ould Maouloud s’excuse de ne pouvoir accepter la présidence de la délégation du FNDU au dialogue


Saharamédias/nouakchott
Lundi 14 Avril 2014


Des sources particulières ont révélé à Saharamédias que le président de l’Union des forces de progrès (UFP), Mohamed Ould Maouloud, s’est excusé de ne pouvoir conduire la délégation du forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) au dialogue avec le pouvoir prévu ce lundi soir au palais des congrès de Nouakchott.


Mohamed Ould Maouloud, président de l'Ufp
Mohamed Ould Maouloud, président de l'Ufp
La source qui rapporte la nouvelle et qui a préféré garder l’anonymat, ajoute qu’Ould Maouloud a demandé à ce qu’il soit remplacer dans cette mission par un autre dirigeant de son parti.
Au même moment, les discussions au sein du Fndu se sont poursuivies ce matin et la composition de sa délégation a commencé à prendre son contour final, avec la demande de porter le nombre de ces délégués de sept à neuf.
En outre, le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) a finalement décidé de participer à cette délégation en intégrant la représentation de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) formée de trois personnalités.
Les derniers réglages concernent dont le choix de la personnalité qui dirigera la délégation du FNDU et des personnalités qui seront désignées par les organisations syndicales pour les représenter au dialogue dans le groupe du forum.














GABONEWS APAnews