Ould Neini : L’obstination de certains étudiants à s’inscrire à l’Institut relève de leur désir d’étudier à Nouakchott


saharamedia
Mardi 31 Janvier 2012



Le ministre des Affaires islamiques mauritanien, Ahmed Ould Neïni, a déclaré que la transformation de l’Institut supérieur des recherches et études islamiques (ISERI) en université était une requête « pressante » des étudiants eux-mêmes, des professeurs et d’une bonne partie de l’élite.

Ould Neïni, qui s’exprimait au cours d’une réunion de la Commission d’orientation islamique à l’Assemblée nationale, a ajouté qu’un tel transfert s’inscrit, également, dans le cadre de la décentralisation et de la recherche d’une meilleure répartition et une plus grande accessibilité des établissements d’enseignements.

Le ministre a qualifié d’obstination la volonté des étudiants qui cherchent à s’inscrire à l’Institut alors qu’il s’agit tout simplement d’un désir d’étudier à Nouakchott.















GABONEWS APAnews