Ouverture cet après-midi à Nouakchott d’une reunion sur les mines anti-personnel dans ‘espace francophone


saharamedia
Lundi 27 Septembre 2010



Des délégués représentant  une vingtaine de pays de l’espace francophone participent depuis cet-après-midi à une rencontre sur les mines anti-personnel.

La rencontre est organisée à l’initiative du centre international de déminage  humanitaire de Genève, la reunion doit notamment faire un état de lieu de la situation des mines anti-personnel  en vue d’aider les pays touchés à s’en débarrasser. Les experts de déminage humanitaire, feront des exposés sur tous les pays où ces engins ont été ensevelis durant les conflits.

Parmi ces pays, la Mauritanie où des centaines de milliers de mines anti-char et anti-personnel, avaient été posées sous-terre, durant la guerre du Sahara occidental de 1975 à 1978.

 

Ces engins ont fait des centaines de victimes dans le nord du pays.  Depuis 2004, le gouvernement mauritanien a lancé un programme de déminage  humanitaire avec le concours de ses partenaires.

Illustration de cet engagement politique, la présence à la cérémonie d’ouverture de la reunion de plusieurs membres du gouvernement dont les ministres de la défense et celui de l’interieur.















GABONEWS APAnews