Ouvrage sur le football africain à une semaine de la Coupe du Monde.


saharamedia
Mercredi 2 Juin 2010



Pierre René –Worms et Philippe Zickgraf de RFI,  viennent de publier (par  les éditions Calmann-Lévy) un livre sur le football africain,  sous le titre  « 2010 l’année du football africain : de la CAN à la Coupe du Monde en  Afrique » dont un exemplaire remis à Sahara Médias  à l’occasion du 25é sommet Afrique/ France de Nice (Sud de la France) qui s’est déroulé   lundi  et mardi. Joseph Antoine Bell, ex  gardien de but,  international camerounais pendant plusieurs années, professionnel à Marseille,  mais aussi ancien sociétaire  de  l’Africa Sports d’Abidjan (Côte d’Ivoire)  et aux  Arabes Contractors (Egypte)  actuellement consultant pour RFI, a collaboré à la réalisation du bouquin.

 

Celui ci  est paru une dizaine de jours avant le coup d’envoi de la première Coupe du Monde sur le continent. Une grande messe  qui se déroulera du 11 juin au 11 juillet 2010, en Afrique du Sud,  avec la participation de six (6) équipes africaines : l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigeria.

L’ouvrage  est préfacé par Claude Le Roy, ex professionnel et entraîneur national  dans plusieurs pays africains (Cameroun, Sénégal, RD Congo, Ghana….). Ce technicien, véritable globe trotter et « sorcier blanc »   a notamment dirigé le Cameroun pendant la Coupe du Monde 1998 en France.

L’œuvre est un véritable voyage à travers la nuit des  temps du développement du football en Afrique.

Elle  retrace toute l’évolution du sport roi qui suscite la passion des foules dans une Afrique ou les populations sont abonnées aux difficultés quotidiennes. Une galère totalement oubliée juste le temps d’un match.

Les différents chapitres de l’ouvrage transportent  le lecteur au cœur de la CAN. Ils ouvrent une lucarne sur la place de  l’Afrique dans le mondial, avec  statistiques de l’Afrique en Coupe du Monde.

Ensuite arrive l’actualité   avec l’évaluation  des  forces africaines  en présences à l’occasion de la prochaine édition, la première en terre africaine. Rétroviseur sur un passé récent avec  les péripéties des éliminatoires en Afrique pour le mondial 2010. Occasion de  revivre la qualification des six (6) équipes pour l’historique  rendez sud africain.

Autre chapitre captivant, un  gros plan sur les futures stars africaines  du mondial. Mais aussi,  un clin d’œil à la formation. Volet qui renvoie  aux perspectives de développement du sport roi sur le continent. Illustration avec  un chapitre consacré aux écoles de football (académie de l’ASEC d’Abidjan en Côte d’ivoire, l’Institut Diabars au Sénégal, une journée de détection à Conakry….).

Avec lucidité, JA Bell analyse à la loupe les chances africaines pendant la prochaine CM.

L’un des temps forts du livre est un gros coup de projecteur les plus belles performances africaines en Coupe du Monde : Italie 1990, les lions (Cameroun) rugissent. Et,  Corée/ Japon 2002  (la ballade asiatique des sénégaulois) avec cette la réussite au plus haut niveau d’autres lions, ceux du Sénégal.

Le Cameroun en 1990 et le Sénégal en 2002, sont les seules équipes africaines à s’être hissées en quart de final de Coupe du Monde. Eliminés en huitième de final, les aigles verts du  Nigeria de 1994 ont  aussi fortement frappé les esprits de tous les observateurs.

 















GABONEWS APAnews