Peine capitale contre Haiba, Sidina et Chabarnou


saharamedia
Mercredi 26 Mai 2010



Peine capitale contre Haiba, Sidina et Chabarnou

La cour criminelle de Nouakchott a prononcé la peine capitale contre 3 jeunes mauritaniens reconnus coupables de l'assassinat de 4 touristes francais le 24 décembre 2007 prés d'Aleg (274 kilomètres au Sud-Est de Nouakchott) mardi en fin d'aprés midi.

Le couperet de la sanction pénale suprême tombe sur les têtes de Maarouf Ould Haiba, Sidi Ould Sidina et Mohamed Ould Chabarnou.Il leur également reproché d'autres infractions criminelles graves.

Certains parmi leurs  complices ont aussi écopé de lourdes peines et de fortes amendes.

Au cours de l'interrogatoire devant la barre de la cour criminelle, dimanche et lundi, les protagonistes de l'affaire de l'assassinat des touristes francais,condamnés ce mardi, ont nié être à l'origine de l'attentat ayant provoqué la mort de ces derniers.

Ils ont cependant revendiqué leur appartenance à l'organisation terroristes sous régionale Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI), dont ils ont affirmé être les "combattants".

Ces jeunes se sont également servis de la barre des assises criminelles comme une tribune de propagande, appelant notamment à la guerre sainte contre les autorités mauritaniennes et leurs alliés occidentaux (USA,France).

Encore présentes dans le Code Pénal(CP) mauritanien,, les dispositions emportant la peine de mort connaîssent un moratoire pour défaut d'application depuis décembre 1987.

Les dernières mesures judiciaires du genre  prononcées par une juridiction et mises en exécution ont concerné 3 officiers négros africains pour "une tentative" de coup d'état, qui n'était en fait qu'un complot, notent les observateurs.















GABONEWS APAnews