Plusieurs revendications des étudiants mauritaniens de Saint-Louis dans une correspondance au Président de la République.


saharamedia
Jeudi 14 Octobre 2010



Les étudiants mauritaniens non boursiers inscrits dans différentes filières de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) ont adressé une correspondance au Président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, dont une copie envoyée à Sahara Médias jeudi.

Un document  dans lequel sont contenues plusieurs revendications visant  l'amélioration de leurs conditions de vie et d'études.

 

La lettre fait d'abord  état de "nombreuses difficultés" à cause "de faibles moyens financiers".

 

Elle réclame par la suite "l'obtention de bourses et d'aides sociales, la prise en charge des codifications pour pouvoir bénéficier des oeuvres universitaires et la reconduction du reliquat d'une fiche de notification (réf51/O5/09) au profit de l'association des étudiants.

Donnant leur sentiment sur la question de l'attribution des bourses et aides sociales au cours des années précédentes, l'Association de la Coordination  des Etudiants Mauritaniens de Saint-Louis (ACEMS) exprime "sa déception" par rapport aux critères qui en ont été à la base, les jugeant notamment "peu favorables" aux étudiants se trouvant à  l'étranger.

Pour la circonstance, ces étudiants rappellent l'importance stratégique des filières dans lesquelles ils sont inscrits dans la perspective "d'un développement rapide et harmonieux" de la Mauritanie grâce à des ressources humaines de qualité : réseaux et télécommunications, ingénierie en électronique, génie mathématique appliqué et informatique, mathématiques physiques et informatique, mathématiques appliquées informatique et finances,mathématiques appliquées et sciences sociales,management projets, audit, contrôle et fiscalité......

Les étudiants mauritaniens de l'université de Saint-Louis sont estimés à environ 500, selon une source proche de l'association.















GABONEWS APAnews