Pour avoir voté une résolution contre elle, Israël veut sanctionner le Sénégal


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 24 Décembre 2016



Pour avoir voté une résolution contre elle, Israël veut sanctionner le Sénégal
Le premier ministre israélien Netanyahou a rappelé samedi son ambassadeur au Sénégal, en réponse à l’adoption par le conseil de sécurité des nations unies d’une résolution demandant l’arrêt de la colonisation dans les territoires palestiniens y compris à Al Qods est.

Le projet de résolution avait été présenté par quatre pays, le Sénégal, la nouvelle Zélande, le Venezuela et la Malaisie.

Cette résolution demandant à Israël d’arrêter la colonisation dans les territoires palestiniens avait été votée par 14 membres du conseil, et un seul pays, les Etats Unis, s’est abstenu.

La résolution estime que les colonies israéliennes n’ont aucune légitimité et entrave dangereusement la solution de deux états, qui prévoit la création d’un état palestinien aux côtés de celui d’Israël.

Cette résolution est la première adoptée par le conseil de sécurité à propos de ce conflit depuis 8 ans.

Une décision que le premier ministre israélien rejette et qui précise que son pays ne respectera pas.

Netanyahou a ordonné samedi une série de mesures diplomatiques contre le Sénégal et la nouvelle Zélande qui avaient proposé le texte de la résolution.

C’est ainsi qu’Israël a annulé la visite que devait effectuer dans le pays le ministre sénégalais des affaires étrangères  dans trois semaines.

Un responsable israélien a par ailleurs annoncé la suspension de tous les programmes destinés au Sénégal afin de faire pression sur elle pour son vote à l’ONU de la résolution demandant l’arrêt de la colonisation dans les territoires palestiniens.
 
 
 
 














GABONEWS APAnews