Précisions du ministre de la Justice sur la grâce présidentielle accordée à 166 détenus de droit commun dont 40 étrangers


saharamedia
Mercredi 15 Septembre 2010



Précisions du ministre de la Justice sur la grâce présidentielle accordée à 166 détenus de droit commun dont 40 étrangers

Le ministre mauritanien de la justice Abidine Ould Elkhair a annoncé mardi soir à Nouakchott que 166 détenus  de droit commun dont 40 ressortissants étrangers et qui ont pour l’essentiel purgé 2/3 de leurs peines ont été remis en liberté le même  jour. Le ministre devait préciser que ces libérations s’inscrivent dans le cadre de la grâce présidentielle qui a précédée la célébration de la fête d’el fitr.

Le ministre n’a pas révélé l’identité des étrangers concernés par la mesure, de sources indépendantes, ils seraient pour la majorité, originaires des pays de la sous-région.

Le groupe qui vient d’être élargi, bénéficie ainsi d’une décision identique à celle accordée à 35 salafistes mais  pour éviter  l’amalgame et préserver  le caractère  politique et sécuritaire du dossier des personnes jugées pour terrorisme, le pouvoir a du décaler  le jour et date de libération des prisonniers de droit commun.















GABONEWS APAnews