Préparatifs du premier sommet du « processus de Nouakchott » auquel prendront part les chefs d’Etat membres


Saharamedias/Nouakchott
Mercredi 17 Décembre 2014


Les travaux préparatoires du « Processus de Nouakchott » ont démarré, ce mercredi, dans la capitale mauritanienne en présence d’experts venants des pays membres.


Préparatifs du premier sommet du « processus de Nouakchott » auquel prendront part les chefs d’Etat membres
C’est une rencontre qui regroupe des pays de la zone du Sahel et des parties européennes engagées dans la lutte contre le terrorisme.
Et selon la « charte de Niamey », parue en début de l’année 2014, à l’issue de la 3ème réunion des ministres des affaires étrangères du « processus de Nouakchott », et qui constitue le cadre pour ce sommet, l’objectif politique est d’accompagner le processus de paix et de sécurité par l’établissement de l’état de droit pour plus de démocratie et de justice.
Dans son article deux, la charte stipule qu’il faut plus de coordination, au niveau de l’Union africaine, pour régler les questions de terrorisme, de conflits et du crime organisé.
Le troisième point met l’accent sur le développement de ces pays et notamment sur les questions d’environnement.
Le processus de Nouakchott, créé par l’UA le 17 mars 2013 comprend la Mauritanie, l’Algérie, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, la Libye, le Niger, le Nigeria, le Tchad, le Sénégal et le Burkina Faso.














GABONEWS APAnews