Présidentielle ivoirienne: Abidjan accuse Dakar de "conspiration" et rappelle son ambassadeur avant le duel GBagbo/Ouatara


saharamedia
Samedi 6 Novembre 2010



Présidentielle ivoirienne: Abidjan accuse Dakar de "conspiration" et rappelle son ambassadeur avant le duel GBagbo/Ouatara

Suite à une audience du candidat du Rassemblement Des Républicains (RDR), auprès du président Abdoulaye Wade, jeudi dernier, la  Côte d'Ivoire accuse le Sénégal "de conspiration" et  rappelé son ambassadeur à Dakar.

Au même moment, le représentant  du Sénégal à Abidjan était convoqué au ministère des affaires étrangères  pour recevoir  une vive protestation.

Au sujet de ce qui semble prendre  la forme d'un incident diplomatique, le  conseiller diplomatique du président ivoirien, candidat à sa propre succession, Alcide Djédjé déclare " on a le droit de soutenir un candidat, mais on a pas le droit de conspirer en vue d'une déstabilisation".

 

La réplique est venue du porte parole du gouvernement sénégalais, Moustapha Guirassy,qui parle "d'une accusation grave" dont le Sénégal "prend acte".

Le responsable gouvernemental sénégalais fait remarquer au passage que son pays "aurait pu s'offusquer de la présence aux côtés du président Laurent G'Bagbo d'opposants farouches au président Wade, comme Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niass".

 

La presse ivoirienne de ce samedi commente largement cet incident, nouvel épisode des relations conflictuelles en Abdoulaye Wade et Laurent Gbagbo.

Les organes favorables au président GBagbo remettent au goût du jour l'accusation contre Alassane Ouatara "candidat de l'étranger" alors que les journaux favorables au leader du RDR  parle de l'affolement du camp présidentiel devant la perspective d'une défaite qui pointe à l'horizon.

En fait, dans l'entourage du candidat de La Majorité Présidentielle (LMP), on pense que maître Wade soutient financièrement le candidat du RDR.















GABONEWS APAnews