Prochaine réunion à Nouakchott du conseil des ministres de l’ESMT


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 25 Avril 2017



Prochaine réunion à Nouakchott du conseil des ministres de l’ESMT
Le conseil d’administration de l’école supérieure multinationale des télécommunications (ESMT) a tenu lundi à Nouakchott sa 38ème session ordinaire.

Une réunion qui doit préparer la prochaine réunion du conseil des ministres de cette institution, créée en 1981 à l’initiative de 7 pays africains, la Mauritanie, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo dans le cadre d’un projet du Programme des Nations Unies pour le développement avec le soutien de l’UIT, et de les coopérations française, canadienne et suisse.

A l’ouverture de cette session, le secrétaire général du ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication, Mohamed Ould Haiba a dit que la Mauritanie  « est très fière de sa dimension africaine et travaille inlassablement pour renforcer et développer la coopération et l’intégration entre pays africains. »

Il a par ailleurs ajouté Il a précisé que la Mauritanie, qui a présidé le conseil d’administration de l’ESMT pour la période 2014-2015 et qui préside l’actuel mandat du conseil des ministres, a œuvré au développement de cette institution, à travers l’actualisation de son cadre juridique et institutionnel et la mise au point de ces outils de bonne gouvernance, ce qui renforcera les capacités de cette école et lui permettra de mieux accomplir sa mission.

Le secrétaire général du ministère a ajouté que l’ESMT constituait un exemple d’une coopération réussie entre les pays, dans un domaine aussi important que les technologies de l’information et de la communication, rappelant que cette institution avait ouvert une branche en Mauritanie devant plusieurs jeunes désireux d’entreprendre une formation professionnelle dans le domaine.

Prenant la parole à son tour, le président du conseil d’administration de l’école, Malam Garba Abdoul a dit que le mandat qui s’achève a été principalement marqué par les débuts de la mise en œuvre du plan stratégique couvrant la période 2015-2019.

Il a noté que ce plan managérial a pour ambition de consolider les importantes réalisations de l’ESMT, notamment l’achèvement du processus de migration vers le système LMD (Licence-Master-Doctorat) par la création de nouvelles filières de formation issues du conseil scientifique et pédagogique de juin 2014 et la professionnalisation des offres de formation continue avec le lancement des nouvelles filières de certification professionnelle.




 




 
 
 
 
 
 

 














GABONEWS APAnews