Profonde tristesse dans le milieu de la presse en Mauritanie, aprés le décès de Pius N'Dawe


saharamedia
Jeudi 15 Juillet 2010



Ahmed Ould Cheikh, Secrétaire Général du Regroupement de la Presse Mauritanienne (RPM), un groupement d'éditeur et Directeur de Publication du journal "Le Calame" a exprimé la profonde tristesse ressentie dans le milieu de la presse en Mauritanie, suite au décès du journaliste camerounais Pius N'Dawe, Directeur de Publication du Messager, survenu dans un accident de circulation mardi aux Etats Unis, dans une déclaration recueillie mercredi par Sahara Médias. Le haut responsable de l'organisation des éditeurs privés mauritaniens "salue la mémoire d'un pionnier de la presse privée au Cameroun et en Afrique, qui a tracé la voie pour de nombreux professionnels de l'information". Un homme "qui s'est battu pour l'avénement de la démocratie et de la liberté de la presse" dans son pays et dans tout le continent "malgré un environnement défavorable et dont la mort constitue une grande perte pour la presse,  le Cameroun, l'Afrique et le monde entier". Aprés le décès, un communiqué du ministère de la communication rend hommage à la mémoire "d'un batisseur" de la presse.Emprisonné plus de 100 fois au cours des 30 dernières années, ce journaliste est considéré comme une véritable icône dans le combat pour la liberté de la presse.

SECK MAMADOU

 















GABONEWS APAnews