Projet de parti des jeunes : des voix s’élèvent contre ce qu’elles jugent être des tentatives de marginalisation de certains leaders de première heure


saharamedia
Samedi 13 Août 2011



Le parti « ASR », formation en gestation pour les jeunes, soutenant le programme du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a dénoncé ce qu’il juge être des « tentatives de marginalisation de certains leaders de première heure. »

Un communiqué signé par la commission chargée de la gestion de la crise du projet de parti « Asr » et dont Sahara média a reçu une copie, indique qu’elle « rejette le communiqué de l’autre partie et considère qu’il ne respecte pas les clauses de l’accord convenu dans ce qui est une fuite en avant pour ne pas être soumis au respect de décisions contraignantes pour tous ».

La commission dit avoir été surprise par le communiqué de l’autre partie, « qui s’est présentée comme l’instance dirigeante du projet de formation politique », précisant que ce document a été publié à la suite d’une assemblée générale à laquelle ont pris part toutes les initiatives concernées par le projet de parti des jeunes.

 















GABONEWS APAnews