Quand nos armées forcent notre estime


saharamedia
Lundi 29 Novembre 2010



Quand nos armées forcent notre estime

Lors du débat national sur le terrorisme et l’extrémisme, organisé à Nouakchott il y a peu de temps, le Ministre de la défense avait promis des journées portes ouvertes de  l’Armée nationale. Chose promise, chose due. Et l’on peut dire, chose faite aujourd’hui.

 

En effet, les Journées portes ouvertes furent une première dans l’histoire de nos vaillantes armées et l'Etat-major des forces armées a organisé à Nouakchott  des visites émaillées d’exposés détaillés, offrant aux civils le visage réel de notre armée nationale.

 

Dans le cadre de ces journées, un groupe de parlementaires, de chefs de partis politiques nationaux, de maires, de responsables d’ONG de développement de la société civile mauritanienne, les médias nationaux et internationaux, ont effectué des visites sur les lieux, notamment à l’Etat Major National où le Chef d’Etat Major, le Général Mohamed Ould
Cheikh Mohamed Ahmed
s’est déplacé, malgré ses nombreuses charges, et a déclaré la disponibilité de l’institution militaire à fournir toutes les informations nécessaires, et où le Colonel Teyeb Ould Sneiba, chargé de communication et ayant en charge la supervision de cette visite, au cours de ces journées portes ouvertes, a fait un compte rendu exhaustif sur l’historique de l’armée, la mission de chaque direction, et les organigrammes.

Ces journées, sans précédent dans le pays, avaient pour objectif d’informer les parties conviées, et à travers elles, les populations du pays de l'évolution de nos armées, les progrès enregistrés depuis, le degré de la hauteur morale, civique et militaire ainsi que l’engagement sans égal pour la défense de la souveraineté nationale et la participation ardue à l’édification d’une nation sécurisée et unie, plus que jamais, autour de principes consensuels qui expriment l’engagement de tous les citoyens de bonne foi derrière cette armée résolument engagée au double plan de la défense de l’intégrité territoriale et la participation au développement et à l’unité du peuple mauritanien. Cette  thématique nationaliste doit être loin de la démagogie et des propos malveillants de nature à disperser les efforts et à rompre la quiétude de nos troupes qui, elles, ont une autre mission à remplir que de rafistoler des théories erronées.

Pour preuve, le chargé de communication avait dit  que l’armée a organisé une première visite sur les frontières (comme Taoudenni et autres) pour les journalistes et des journées portes ouvertes pour les civils, dans le cadre de la commémoration du Cinquantenaire de l’indépendance de la Mauritanie et a décidé la création d’une armée nationale digne de ce nom. C’est à ce titre, et en vue de mieux faire connaître l’institution militaire, que l’armée mauritanienne rejette toute idée de politisation de ces  journées portes ouvertes.

Maintenant l’armée est suffisamment équipée pour assurer la défense et l’intégrité territoriale tout en s’ouvrant sur l’enseignement de pointe et l’acquisition des nouvelles technologies.

En fin de compte, ces journées sont organisées dans le cadre de la politique d’ouverture des forces armées aux médias, aux dirigeants politiques, aux ONG et aux populations dans le cadre des activités commémorant le cinquantenaire de l’indépendance nationale et non pour  des objectifs politiques démagogiques telle la couverture des opérations sécuritaires   qui se déroulent hors de nos frontières à titre préventif, car, dira  un haut gradé de l’armée, le département a adopté une politique d’ouverture bien avant que ces événements ne surviennent.

Ces visites, qui ont duré deux journées, comportent :

- la direction de la marine nationale où le directeur, le capitaine de vaisseau Isselkou Ould Cheikh El Wely,  a donné des explications sur toutes les questions relatives à la marine nationale, depuis sa création, en 1966, jusqu'à ce jour avant que les groupes se rendent au centre des opérations de la direction de la marine nationale, le complexe sécuritaire du port autonome de Nouakchott, et une excursion en mer à bord de la vedette Limam El Hadrami.

Le groupe a pu également suivre des exposés sur l'historique et les missions de la marine, assise de la souveraineté de l’Etat mauritanien dans nos eaux territoriales et la protection

des potentialités halieutiques, entre autres, dans la perspective d’extension techniques et logistiques répondant aux exigences du moment.

Les chefs des partis politiques, parlementaires, maires et présidents des ONG de développement de la société civile ont loué cette initiative ainsi que les progrès réalisés en le domaine et surtout cette transparence exceptionnelle des armées qui nouent la confiance avec le peuple ainsi plus uni et plus solidaire avec ses fils engagés à la défense de la nation face au  trafic de tous genres, le crime organisé, la pêche illicite, l'immigration clandestine, la pollution de l'environnement, la piraterie, dangers multiples auxquels sont confrontés aujourd’hui nombre de nations. Mais aussi, défis non traditionnels auxquels la plupart des pays du monde font face, grâce notamment  aux accords de coopération bilatérale et multilatérale par l’utilisation d’un matériel de pointe comme les radars sophistiqués. Tous, séduits par ces enseignements vifs, ont exhorté les armées à redoubler d’efforts, les autorités à déployer les moyens nécessaires pour l’accomplissement de cette tache primordiale et surtout les autorités, les partis, les parlementaires,  les maires et les ONG  à œuvrer pour ressouder les citoyens derrière cette composante irremplaçable aux fins d’accomplir leur mission dans les meilleures  conditions.

Tous les responsables militaires avaient répondu avec clarté, transparence - et sans tabou - à toutes les questions, et notamment à celles des présidents des partis Messieurs Sarr Ibrahima Moctar, Mohamed Ould Maouloud, Jemil Mansour et Boidel Ould Houmeid, ainsi que celles des parlementaires, maires et présidents d’ONG nationales.

Le collège et lycée militaires d’excellence, présentés par le Colonel  Mohamed Lemine Ould Hama Khatar, Directeur de l’Ecole, constituent  une vitrine  d’enseignement moderne sans précédent, qui sélectionne les élèves les plus doués du pays pour donner l’exemple de l’armée du futur et une structure de citoyenneté. Les élèves sont pris en charge et sont encadrés de sorte qu’ils ne s’occupent que des études en dehors d’activités traditionnelles de nature à minimiser le rendement scolaire et, de ce fait, les étudiants vont acquérir des compétences sans égales. L’école est le symbole de la diversité culturelle du pays et la solidarité puisqu’ils étudient, mangent et dorment ensemble. En outre, ils sont constamment et par groupe, supervisés par un encadreur en dehors des cours. Un modèle militaro-scolaire créé depuis deux ans et exemple à suivre, sachant que l’opportunité sera donnée aux filles prochainement mais avec un encadrement exclusif  de femmes ; c’est un projet du futur. Les collège et lycée militaires d’excellence constitueront des vitrines d’un enseignement moderne et technique de pointe.

Aussi, le Lieutenant-colonel Mohamed Mahmoud, directeur de l’Ecole des nouvelles technologies a présenté un exposé, avant de faire visiter les équipements très sophistiqués d’une école exceptionnelle dans son genre et qui sera ouverte aux ressortissants des pays de la sous région, selon le programme d’extension.

La visite au Génie militaire permettra à son directeur le Colonel Ould ElMane de nous faire découvrir une Ecole à part, méconnue malheureusement, qui participe au secours des populations et au développement du pays notamment par des actions de construction d’infrastructures (Barrage, route, assainissement, eau, forage, aménagement des parcelles, construction d’habitation militaire et civile, etc.).

Riches en enseignements, ces visites ont démontré la hauteur de vue de l’équipe d’organisation d’accueil et de supervision.

Pour nous ONG nationales de développement, cette visite et ces exposés forts intéressants constituent des enseignements irremplaçables  en raison de leur nouveauté, leur franchise et leur transparence qui en disent long sur la hauteur de vue de nos responsables, et surtout le Ministre d la Défense, Monsieur Hamady Ould Hamady, ainsi que tous nos vaillants officiers et à leur tête le Chef d’Etat Major de l’Armée nationale. Elles ont démontré également la gestion rigoureuse de ressources certes limitées par rapport aux charges, mais compensées par des réalisations inestimables au profit des armées et des populations et surtout la protection de l’intégrité territoriale. En somme, ce genre d’ouverture exceptionnel doit être suivi par toutes les administrations pour informer, avec transparence et rectitude, les citoyens sur la vie de la nation.

Nous ONG nationales informons les citoyens objectivement et exprimons notre gratitude à l’égard de notre armée qui est celle du peuple, sans ambages.

Tout compte fait, voilà une nouvelle armée nationale engagée au combat pour la paix et l’édification de la patrie. Contrairement à ce que certains esprits mal intentionnés veulent distiller, notre armée se modernise. Pour preuve, regardez ces nouveaux collèges et lycée d’excellence qui ouvrent la voix à de nouvelles générations de génies militaires  et qui s’ouvre sur les citoyens à travers le microcosme politique parlementaire, les élus et les ONG nationales bradées par la plupart de nos autorités et administrations. Ce qui  prouve l’instauration d’une confiance qui se matérialisera, à coup sûr, par un partenariat fructueux pour les populations et pour le pays tout entier.

En conclusion, les participants ont apprécié cette initiative et cette méthodologie sans précédent, cette gestion transparente et rigoureuse de moyens réduits par rapport au volume de la mission envisagée.

 

Source Journal Chemsiyatt

BOUMOUZOUNA Ahmed Vall,

Président du Conseil des ONG nationales

d’appui au développement économique et social

CONADES















GABONEWS APAnews