Quatre pays arabes rompent leurs relations diplomatiques avec le Qatar


Saharamédias - Agences
Lundi 5 Juin 2017



Quatre pays arabes rompent leurs relations diplomatiques avec le Qatar
Quatre pays arabes, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, les Emirats arabes Unis et Bahreïn ont rompu lundi leurs relations diplomatiques avec le Qatar et décidé de fermer leurs frontières aux vols à destination et en provenance de ce pays.

Ces pays accusent Qatar de soutenir le terrorisme, 15 jours seulement après la visite en Arabie Saoudite du président américain Donald Trump.

Une décision analogue a été prise par le gouvernement du Yémen reconnu par la communauté internationale et que dirige Abed Rabou Mansour Hadi, qui accuse lui aussi Doha de soutenir les rebelles Houthis soutenus par l’Iran et l’appui de groupes extrémistes au Yémen.

La coalition arabe qui combat les Houthis au Yémen et que dirige l’Arabie Saoudite a décidé d’exclure Doha de cette coalition.

De son côté, Qatar, dans un communiqué publié par le ministère des affaires étrangères, accuse ses voisins de vouloir lui imposer leur tutelle, ajoutant que la mesure prise à son encore est injustifiée.

Cette situation a amené le chef de la diplomatie américaine à réagir, demandant aux pays du Golfe de préserver leur unité et à s’asseoir autour de la table de négociations afin d’aplanir leurs différents.

Cette crise menace gravement l’existence même du conseil de coopération des pays du Golfe depuis sa création en 1981, et qui regroupe l’Arabie Saoudite, le Koweït, les Emirats arabes unis, Bahreïn, le sultanat d’Oman et le Qatar.

Il faut souligner que la plus grande base militaire des Etats Unis dans cette région se trouve au Qatar.
 














GABONEWS APAnews