Rectificatif du RFD à propos de la "déportation" de population à Nouadhibou


saharamedia
Vendredi 21 Mai 2010



Le document audiovisuel dénonçant "le crime de déportation" de populations dans la ville de Nouadhibou (465 kilomètres au Nord de Nouakchott) n'émane pas du seul Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), mais porte la signature de la Coordination de l'Opposition Démocratique (COD), regroupement d'une dizaine de partis politiques, précise une déclaration transmise vendredi à Sahara Médias.

Le parti d'Ahmed Ould Daddah, leader qui assume actuellement la présidence tournante de la COD, s'est juste chargé de la distribution de l'élément audiovisuel sur Nouadhibou, au nom du collectif de l'opposition , précise la déclaration rectificative du vendredi 21 mai.

Les déplacements de populations dans la grande métropole du Nord de la Mauritanie, dénoncés par la COD, rentre dans le cadre d'une opération de lotissement des quartiers précaires initiée par le gouvernement mauritanien

 















GABONEWS APAnews