Referendum : le président Aziz a voté et a fustigé l’opposition


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 5 Août 2017



Referendum : le président Aziz a voté et a fustigé l’opposition
Le président Mohamed O. Abdel Aziz a nié samedi, alors qu’il votait dans le cadre du referendum autour des amendements constitutionnels, les informations selon lesquelles ces amendements sont destinés à lui permettre de briguer un troisième mandat comme le font croire certains.

Dans une déclaration faite, après avoir accompli son devoir, le président de la république a précisé que ses déclarations relatives à les révisions de la constitution dans les années à venir, ont été mal interprétées, considérant que celles-ci pouvait intervenir dans 2, 5 ou 10 ans.

Le président de la république a voté dans le bureau ouvert à la direction générale des domaines et du patrimoine de l’état.

Il a réaffirmé que l’opposition dans le pays était virtuelle et limitée, saluant la participation de ce qu’il a appelé la véritable opposition au referendum sur les amendements constitutionnels.

Il a par ailleurs ajouté que l’absence d’observateurs de l’union européenne dans les bureaux de vote n’affecte en rien la transparence des élections.

 Pour O. Abdel Aziz ceux qui croient que la présence de ces observateurs est un gage de transparence du scrutin ont encore une mentalité de colonisés.
 
 
 














GABONEWS APAnews