Report sine die de l’audition d’un ex PM mauritanien


saharamedia
Jeudi 13 Mai 2010



Report  sine die de l’audition d’un ex PM mauritanien

Initialement fixée, pour ce jeudi 13 mai,  l’audition, devant un juge d’instruction, de l’ancien premier Ministre mauritanien, Yahya Ould Ahmed Waghef, dans l’affaire de riz « avarié » a été reportée. Aucune nouvelle date n’a été retenue pour une prochaine audition. Le juge d’instruction, Mohamed Mahmoud Ould Mah, a pris la décision de renvoi  à la requête du parquet, qui aurait demandé  plus de temps pour mieux  examiner l’affaire. L’affaire  du riz avarié  concerne également Mme Hawa Jibril Bâ, ancien commissaire adjoint et quelques autres ex responsables du CSA.  Dans le traitement du dossier, la défense soulève l’exception de l’incompétence du juge d’instruction en soulignant que les faits reprochés à l’ancien PM, s’ils existent, relèvent de la Haute Cour de Justice (HCJ). Il s’agit notamment d’opérations sociales dans le cadre des activités du Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA). Maître Brahim Ould Ebetty, conseil de la défense à saisi le juge d’instruction aux fins de se déclarer incompétent, mais sa requête est toujours sans réponse. Yahya Ould Ahmed Waghef est président du Pacte National pour le Développement et la Démocratie (PNDD)-ADIL, un parti de l’opposition. Cette  mouvance dénonce une instrumentalisation de la justice « à des fins bassement politiciennes ». Un témoin resté avec le président du PNDD-ADIL jusque tard dans la soirée du mercredi, affirme qu’il n’était pas au courant du report et  relève également avec une point d’étonnement,  que la convocation pour ce jeudi 13 mai avait été envoyée par le juge d’instruction à la demande du parquet.

 

 

 















GABONEWS APAnews