Résultats positifs d’une Mission de l’IPEMED en Mauritanie


saharamedia
Mercredi 12 Mai 2010



Une mission de l’Institut de Prospective Economique du Monde Méditerranée (IPEMED) a séjourné en Mauritanie du 8 au 11 mai. En plus de Nouakchott, capitale politique, elle s’est rendue à Nouadhibou, ville portuaire, cité minière et capitale économique. Au terme de la visite,   le  Conseil National du Patronat Mauritanien (CNPM) et  la  mission ont  décidé d’entreprendre une  actions commune en vue  d’une  intégration des entreprises mauritaniennes dans cette association, a annoncé au cours d’une conférence de presse tenue dans la nuit du mardi au mercredi, Jean Louis Guigou, Délégué Général d’IPEMED. La délégation qui a séjourné en Mauritanie du 8 au 11 mai, est composée Mme Elisabeth Guigou, ancien ministre, député, co-présidente du comité de parrainage, Michel Sapin, ancien ministre, député et président du Groupe d’Amitié France- Mauritanie à l’Assemblée Nationale, Jean Louis Guigou, Délégué Général d’IPEMED….. Ainsi, un accord a été conclu pour la création d’une antenne d’IPEMED en Mauritanie. Le développement de la coopération avec les entreprises mauritaniennes « est un enjeu important compte tenu des potentialités du pays, et dans la perspective du renforcement du rôle de la Mauritanie dans le processus de construction de l’Union Pour la Méditerranée ». Plusieurs domaines pour un partenariat stratégique ont été identifiés à l’issue de la mission : énergie, sécuritaire alimentaire, agriculture, pêche, élevage….. L’Institut de Prospective Economique du Monde Méditerranéen (IPEMED) a pour mission de rapprocher par l’économie les pays des 2 rives de la Méditerranée. Crée en 2006, elle regroupe les grandes entreprises de France, d’Italie, de Grèce, de Tunisie, du Liban et désormais de Mauritanie. Pendant sa visite, la mission d’IPEMED a été reçue en audience par le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz. Un forum de l’institut sera organisé à Nouakchott au mois de novembre prochain, selon une annonce faite au cours de la rencontre avec la presse.

 

 















GABONEWS APAnews