Révélations de WikiLeaks : Israël a été embarrassé par le renvoi de son ambassadeur de Mauritanie


saharamedia
Mardi 14 Juin 2011



Révélations de WikiLeaks : Israël a été embarrassé par le renvoi de son ambassadeur de Mauritanie

De nouvelles révélations du site à sensations WikiLeaks tentent de prouver qu’Israël a été profondément embarrassé par le renvoi, en 2009, de son ambassadeur accrédité à Nouakchott.

Le document, qui a été publié par un journal égyptien, que le secrétaire général adjoint du Bureau des affaires du Moyen-Orient, Jeffrey Fultman, a discuté avec des responsables du ministère des Affaires étrangères israéliennes, le 4 mars 2009, les relations d’Israël avec la Mauritanie.

Et selon ces révélations, le directeur adjoint chargé des affaires du Moyen-Orient, Jacob Hadas Handelsman a indiqué à Fultman qu’Israël continue « à entretenir ses relations apaisées avec les pays arabes ». Il se serait plaint de la rupture des relations diplomatiques avec la Mauritanie, ajoutant que la Mauritanie donne l’impression de « suivre les traces du Qatar ».

Dans ces révélations qui sont considérées comme des fuites venant de l’ambassade américaine à Tel-Aviv, il est dit également que le Qatar a octroyé à la Mauritanie 10 millions de dollars US pour financer les élections présidentielles de juillet 2009, remportées par le président Mohamed Ould Abdel Aziz. Il s’agissait, selon Hadas, d’une contrepartie financière qui montre la détermination du Qatar à « éloigner la Mauritanie de la sphère occidentale », peut-on lire dans le document de WikiLeaks.















GABONEWS APAnews