SOS des détenus de Bir Moghrein après un cinquième décès dans la prison


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 19 Novembre 2016



SOS des détenus de Bir Moghrein après un cinquième décès dans la prison
Les détenus de la prison de Bir Moghrein, dans l’extrême nord du pays ont lancé un appel à l’aide, après un cinquième décès au sein de la population carcérale, du fait de ce qu’ils ont appelé la négligence et le peu de soucis de la part des autorités, rappelant au passage que le régisseur de cette prison avait démissionné il ya deux mois.

Les détenus de cette prison ont adressé hier vendredi une lettre à Sahara Media dans laquelle ils se plaignent de leur situation de plus en intenable.

Les détenus ajoutent que le ministère de tutelle est au courant de ce qui se passe au sein de cette prison, moment par moment, la santé est inexistante, la nutrition pire que l’aliment de bétail, l’eau plus que saumâtre et la couchette à même le sol.

Ils ajoutent par ailleurs que 120 détenus, pauvres, fragiles et malades, ont été récemment transférés dans cette prison et ne figurent parmi eux que deux ou trois criminels.

Dans leur lettre, les détenus révèlent que les criminels endurcis et les chefs de gangs des prisons de Dar Naim, d’Aleg de la prison civile de Nouakchott et de celle de Nouadhibou font la loi dans ce pénitencier, prennent des redevances sur les nouveaux arrivants et sur les étrangers, et introduisent tous les produits prohibés au vu et au su de l’administration, et en connivence avec les gardes en faction.

Ils ont enfin menacé de sortir de leur silence dans les prochaines semaines si la situation, dans ce pénitencier ne changeait pas.

« Il ya des abus et des violations qui intéressent l’opinion publique et les autorités dans ce pays qui apparaîtront au grand jour et feront tomber des têtes indignes de porter la responsabilité » selon la correspondance des détenus.














GABONEWS APAnews