Sahara média publie les détails de la rencontre du président Aziz avec certains députés de la Majorité


saharamedia
Dimanche 29 Juillet 2012



Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a déclaré, lors d’un « iftar » (rupture du jeûne) organisé vendredi dernier à l’intention d’un certains députés de la Majorité, que les élections municipales et législatives seront organisées dans un laps de temps compris entre deux et quatre mois.

Et selon ce que des sources généralement bien informées ont déclaré à Sahara média, le président Ould Abdel Aziz aurait demandé aux élus de sa majorité s’ils se sentent prêts pour une telle échéance.

 

La députée d’Aleg, Aminetou Mint Maouloud aurait répondu au président de la République par la négative, demandant même à ce que ces élections soient reportées. Une requête à laquelle Ould Abdel Aziz a répondu par un sourire déclarant que ces élections « doivent être organisées ».

 

Dans le même ordre d’idée, un député de la majorité a intervenu pour dire que « ce qui se raconte sur la scène politique est troublant » disant que le président parle d’élections « alors que l’initiative menée par Messaoud Ould Boulkheir implique la participation de l’opposition dans le cadre d’un gouvernement d’union nationale».

Le président mauritanien répond au député en affirmant « qu’il n’est pas lié à l’initiative de Messaoud qui est une démarche personne ne l’engageant en rien », ajoutant : « je vous dis ici que l’opposition ne cherche qu’à être impliquée dans la gestion du pouvoir, ce que je refuse tant que je suis au pouvoir ».

Ould Abdel Aziz a sévèrement critiqué l’opposition déclarant que c’est un groupe de personnes qui, depuis 50 ans, « sont au pouvoir et ne s’en rassasie jamais ».















GABONEWS APAnews