Saleh Ould Hannena : L’administration actuelle n’est pas habilitée à organiser les prochaines élections


saharamedia
Dimanche 26 Juin 2011



Le député Saleh Ould Hannena (opposition), président du parti Hatem, a déclaré que la construction de nouvelles villes à l’heure actuelle peut avoir des visées politiques plus qu’une nécessité administrative.

Dans son intervention ce dimanche à l’Assemblée nationale, lors de l’interpellation du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Mohamed Ould Boillil, le président du parti Hatem a indiqué que les infrastructures de base réalisées jusqu’à présent ne présagent rien de bon, sinon qu’elles vont être exploitées politiquement au cours des prochaines élections municipales et législatives.

Il a ajouté que l’administration actuelle provoque les populations et n’a pas cessé avec les pratiques « clientélistes » d’antan, prenant pour exemple « un groupe de citoyens qui avaient manifesté ce dimanche devant l’Assemblée pour dénoncer l’usurpation de leurs terres et un autre citoyen du Hodh El Gharbi qui a perdu son puits au profit de milieux influents du pouvoir », selon le député Ould Hannena..

 















GABONEWS APAnews