Saleh Ould Hannena : « Notre adversaire, c’est le pouvoir, non l’opposition dialoguiste »


saharamedia
Lundi 14 Mai 2012



Saleh Ould Hannena : « Notre adversaire, c’est le pouvoir, non l’opposition dialoguiste »

Le président du parti Hatem, Saleh Ould Hannena, a déclaré que l’adversaire de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) dont sa formation est membre, ce n’est pas l’opposition dialoguiste mais le pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

Commentant les points qui ont été évoqués par les partis de la Convention pour une Alternance Pacifique (CAP), lors de leur conférence de presse d’hier dimanche, Ould Hannena a indiqué qu’il n’ y a aucun problème entre la COD et la CAP, ajoutant que tout vient du régime en place « qui a battu le record dans les actes contraires à la bonne gestion administrative qui régit les Etats », selon son expression.

 

Dans une déclaration à Sahara média, le président de Hatem a indiqué que le refus des partis de la CAP d’un « nouveau dialogue ne concerne en rien la COD puisque cela n’est pas dans son agenda », soulignant qu’il était posé il y a quelque temps mais plus maintenant où l’objectif est de « faire partir Aziz », selon son propos.

Commentant les propos des leaders de la CAP sur le « printemps arabe » et le fait que les leaders de la COD « courent derrière des ambitions personnelles », Saleh Ould Hannena dira que ce sont des évènements survenus dans des conditions particulières sur lesquels personnes n’a d’emprises et que vouloir les empêcher, quand le moment sera propice, relève de l’illusion.















GABONEWS APAnews