Saleh Ould Hannena : « Nous tenons au caractère pacifique de notre lutte » et le pouvoir de Ould Abdel Aziz « doit partir »


saharamedia
Mercredi 18 Juillet 2012



Saleh Ould Hannena : « Nous tenons au caractère pacifique de notre lutte » et le pouvoir de Ould Abdel Aziz « doit partir »

Le député Saleh Ould Hannena, président du parti Hatem, assurant la présidence tournante de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) a déclaré que le pouvoir de Mohamed Ould Abdel Abdel Aziz qu’il a qualifié de « dictatorial » et de « corrompu » quittera en fin de compte « comme ont quitté ceux en Tunisie et en Egypte ».

Ould Hannena, qui s’exprimait ce matin au cours du deuxième congrès de la jeunesse de son parti, a insisté sur le caractère pacifique des mouvements de lutte menés par les partis, les syndicats et les jeunes contre le pouvoir.

 

Le député Saleh Ould Hannena a souhaité que le peuple mauritanien « ne paye pas un lourd tribut » pour arriver à cet objectif, accusant le pouvoir de « chercher à entraîner l’opposition dans des actions de violence ». Il a dénoncé « les crimes commis par les forces de répressions du président Ould Abdel Aziz et dont le dernier en date est l’assassinat de Mohamed Ould Mechdhouvi, tout simplement parce qu’il a réclamé ses droits à une société étrangère, dans le cadre d’une action syndicale protégée par la loi », selon son expression.

 















GABONEWS APAnews