Sarkozy reconnait la mort de Germaneau et Kouchner en route pour Nouakchott, Bamako et Niamey


saharamedia
Lundi 26 Juillet 2010



Sarkozy reconnait la mort de Germaneau et Kouchner en route pour Nouakchott, Bamako et Niamey

Après la confirmation de la mort de l’otage français Michel germaneau,  Sarkosy a condamné ce qu’il a qualifié « d’acte barbare qui ne restera pas impuni » et a dépêché Kouchner à Nouakchott, Bamako et Niamey où il est attendu dans les heures qui suivent. Très tôt ce matin le président français, a tenu une réunion de crise avec tous les responsables de la sécurité civile et militaire de la France

A l’issue de la réunion, il a reconnu et condamné l’assassinât par al qaida de l’otage  français Michel germaneau. « Je condamne cet acte ignoble et barbare qui ne restera pas impuni » promet  Sarkozyn avant d'ajouter "Il était du devoir de la France de participer au raid de jeudi dernier pour la sécurité dans la région ». Le chef  de l'Etat français a annoncé une nouvelle stratégie de lutte contre al qaida dans la région et a exhorté ses compatriotes à ne plus s’y rendre.

 

 















GABONEWS APAnews