Sécurité, Gardiennage et transport de fonds : La loi N°025-2009 divise


saharamedia
Mercredi 22 Février 2012



Sécurité,  Gardiennage et transport de fonds : La loi N°025-2009 divise

Le Collectif des Retraités et Anciens des Forces Armées et de Sécurité (CORAFAS) et la Coordination des Sous-officiers et hommes de troupes (CSHT) ont tenu, hier mardi, une réunion à l’hôtel El Khater pour dénoncer ce qu’ils ont qualifié de « détournement de l’esprit et de la lettre de la loi n°25 -2009 au profit d’une poignée d’anciens officiers supérieurs de l’armée.

Cette loi sur la restructuration des sociétés de sécurité, de gardiennage et de transport de fonds ouvre la porte à l’entrée dans le secteur de nouvelles entreprises mai risque aussi, selon les deux organisations, d’hypothéquer le travail de milliers d’autres déjà engagés dan sociétés de gardiennage en place depuis plus d’une décennie.

 

Dans un communiqué distribué à la presse, le CORAFAS et le CSHT, qui ont reçu le soutien de deux associations de victimes des exactions commises entre 1989 et 1991, en appellent au président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, de ne pas se réaliser « cette volonté manifeste de plonger dans la misère les anciens membres des forces armées et de sécurité en mettant en faillite les entreprises qui les font vivre », selon les termes du communiqué.

 















GABONEWS APAnews