Sénégal : 17 milliards FCFA pour le développement des filières agricoles du pays


Saharamédias+APA
Mercredi 2 Avril 2014


Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a accordé un prêt de 17,350 milliards FCFA (environ 34,7 millions de dollars) au Sénégal pour le développement de ses filières agricoles, annonce un communiqué de cet organisme cité par APA.


Sénégal : 17 milliards FCFA pour le développement des filières agricoles du pays
« Ce montant contribuera à l’amélioration durable des moyens d’existence des exploitations familiales du bassin arachidier centre et nord et de la zone sylvo-pastorale ouest à travers leur insertion dans les filières rentables et diversifiées », note le FIDA.
L’accord de financement du Projet d’appui aux filières agricoles - extension (PAFA-extension) a été signé lundi à Rome par Seynabou Badiane, Ambassadeur et Représentant permanent du Sénégal auprès du FIDA, et Kanayo F. Nwanze, Président du FIDA.
Malgré les atouts considérables en terres arables et en eau, l’agriculture sénégalaise est confrontée à des défis majeurs. Ce pays importe ainsi près de 70% de ses besoins alimentaires alors que plus de 60% de la population active est engagée dans l’agriculture vivrière.
Les autres défis sont notamment l’absence d’intégration aux filières et la faible structuration autour de celles-ci, la prise en compte insuffisante des résultats de la recherche les difficultés d’accès aux marchés et la faible valorisation des produits.
Au niveau du FIDA, on estime que ce nouveau projet PAFA-extension, d’un coût total de 50,4 millions de dollars et cofinancé par le gouvernement sénégalais et les bénéficiaires sera exécuté par le ministère de l’agriculture et de l’équipement rural sous la supervision directe du FIDA.
« Il améliorera la sécurité alimentaire et les revenus des petits producteurs (agriculteurs et éleveurs) et créera des emplois durable et rémunérateurs pour les ruraux, en particulier des jeunes et des femmes des zones à forte tendance migratoire masculine et des jeunes », signalent les responsables du FIDA.
Ils ajoutent que le projet contribuera au financement du Plan Sénégal Emergent et particulièrement du Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise.
Avec ce nouveau projet, le FIDA annonce être à sa la seizième opération financée au Sénégal, portant le total des investissements du Fonds dans le pays à un montant de 216 millions de dollars (environ 108 milliards FCFA) ayant bénéficié à plus de 455 943 ménages.














GABONEWS APAnews