Sept nouvelles peines capitales prononcées en Mauritanie


saharamedia
Mercredi 23 Juin 2010



La cour criminelle de Nouakchott a condamné à la peine capitale sept individus, a appris Sahara Média de sources judiciaires. Parmi eux 3 ressortissants nigérians, 2 guinéens, un gambien et un mauritanien. Les nigérians, Victor Akinomo, Franck et Koffi  ont été reconnus coupables de l'assassinat d'un libanais du nom de Ghazi Hamoud. Ces faits se sont déroulés au mois de juillet 2008. Les guinéens et le gambien doivent leur condamnation à la sanction suprême au meurtre d'une française du nom de Mme Moulinier, tuée également en 2008 victime d'une attaque à main armée dans le but de perpétrer un cambriolage. Quant au  jeune mauritanien, il  est l’auteur du meurtre sur un  compagnon suite à une vive altercation. Encore inscrite au Code Pénal en Mauritanie, la peine de mort fait l'objet d'un moratoire pour son exécution depuis 23 ans.

 















GABONEWS APAnews