Session parlementaire extraordinaire pour examiner les amendements constitutionnels


Nouakchott - Saharamédias
Vendredi 17 Février 2017



Session parlementaire extraordinaire pour examiner les amendements constitutionnels
La présidence de la république a publié vendredi un décret convoquant le parlement en session extraordinaire le 22 février courant.

A l’ordre du jour de cette session l’examen d’un projet de loi constitutionnelle qui a trait à la révision de la constitution du 20 juillet 1991 et les textes la modifiant.

La décision du gouvernement de recourir à un congrès parlementaire pour adopter les amendements constitutionnels proposés par le dialogue politique entre la majorité présidentielle et une partie de l’opposition, avait crée une grande controverse entre les différents acteurs politiques.

Certains partis politiques ayant pris part au dernier dialogue rejettent ce recours au parlement pour adopter les amendements proposés, de même que l’opposition radicale qui avait du reste boycotté le dialogue politique.

La session parlementaire examinera par ailleurs d’autres projets de lois dont notamment celui relatif à l’approbation de l’accord de crédit signé entre la Mauritanie et le fonds africain de développement en novembre dernier, relatif au financement du projet d’appui aux micro projets et l’emploi des jeunes.

Il y a également ce projet de loi qui autorise la Mauritanie à adhérer au forum arabe pour les droits de l’homme, et deux autres projets autorisant  l’approbation d’un accord signé entre la Mauritanie et le Soudan dans le domaine de l’agriculture et relatif à la santé reproductive.














GABONEWS APAnews