Tawassoul : Les mesures prises par le gouvernement pour limiter la flambée des prix ne sont pas suffisantes


saharamedia
Lundi 24 Janvier 2011



Le président du parti d’obédience islamiste modéré « Tawassoul », Mohamed Jamil Mansour a jugé insuffisantes les mesures prises récemment par le gouvernement mauritanien pour atténuer l’impact de la flambée des prix sur les populations. Il a ajouté qu’elles ne vont pas participer à la solution de la question des prix qui, dira-t-il, est le principal facteur contribuant à l’instabilité dans un pays.

Le président du parti « Tawassoul » qui s’exprimait au cours d’un meeting populaire organisé par sa formation, hier dimanche, a indiqué que la flambée vertigineuse des prix est de nature à créer une crise qui, si rien n’est fait pour la juguler, peut provoquer des troubles sociaux en Mauritanie, s’appuyant dans son argumentaire sur la citation du compagnon du Prophète (PSL), Aba Dhar El Guivari : « je m’étonne de celui qui n’a pas son pain quotidien et qui ne lève pas son épée sur les autres ».

Ould Mansour a appelé le gouvernement à agir vite pour sauver la situation, en mettant en place une stratégie claire qui éviterait la détérioration constante du pouvoir d’achat des populations et permettrait aux jeunes de trouver de l’emploi ainsi qu’à une meilleure maîtrise des prix des denrées de base par la baisse des droits de douane. Le président du parti « Tawassoul » a présenté ses condoléances à la famille « Ehel Dahoud » suite au décès d jeune Yacoub Ould Dahoud qui s’était immolé dans sa voiture en guise de protestation contre la « marginalisation politique ». Enfin, Ould Mansour a appelé à un dialogue national entre la majorité et l’opposition pour sortir de la crise actuelle.















GABONEWS APAnews