Tidjikja : 154 palmiers coupés pour lutter contre les « termites rouges »


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 21 Avril 2016



Tidjikja : 154 palmiers coupés pour lutter contre les « termites rouges »

Une mission du ministère de l’agriculture a achevé mercredi une mission à Tidjikja au cours de laquelle elle a procédé à la coupe de 154 palmiers, suspectés d’être atteints de la termite rouge, un phénomène extrêmement dangereux, décelé récemment dans les palmerais du quartier « Al Wasta » au milieu de la ville.

Selon les sources de Sahara Media, un total de 154 palmiers a été coupé, et seulement 7 étaient atteints.

Cinq des palmiers atteints étaient affectés récemment tandis que les deux autres l’ont été depuis quelque temps déjà.

Le ministère avait pris, dans un premier temps, la décision de couper tous les palmiers de cette zone, mais a du renoncer devant les protestations des populations, qui y voyaient un énorme préjudice, d’autant disent-ils que la décision n’était pas fondée sur des bases scientifiques et fiables.

La mission du ministère a du recourir aux forces de sécurité afin de mener son travail sur le terrain.

Celles-ci ont du faire usage de bombes lacrymogènes samedi pour disperser les manifestants.

« Les termites rouges » inquiètent sérieusement les autorités mauritaniennes et les populations locales depuis que ce phénomène a détruit des milliers de palmerais au Golfe et en Iran.

Les populations locales et les propriétaires des palmeraies demandent au gouvernement la mise en place d’un plan, basé sur des considérations scientifiques, afin de lutter contre le phénomène, plutôt que de recourir à une coupe anarchique des palmiers.

Ils demandent également à ce que le plan à élaborer se fasse en concertation avec tous les acteurs concernés, l’exécution des mesures revenant, selon eux, aux autorités administratives.

 

 

 















GABONEWS APAnews