Tombouctou : Ançar Edine nie la présence de femmes dans ses prisons


Sahara Médias - nord Mali
Lundi 24 Septembre 2012



Tombouctou : Ançar Edine nie la présence de femmes dans ses prisons
Le responsable de la communication au sein d’Ançar Edine, Sened Ould Bou’amama, a déclaré que le mouvement islamiste armé assurant son contrôle à Tombouctou, nord Mali, depuis plus de cinq mois, n’a jamais arrêté de femmes, précisant qu’ils n’ont pas imposé, jusqu’à présent, le voile pourtant légal.
Dans un entretien avec Sahara médias, ce dirigeant d’Ançar Edine a nié ce qui se raconte à propos de l’intention du mouvement d’arrêter toute femme qui sortirait dans la rue après 23 heures du soir.
Il a ajouté qu’ils sont décidés à ouvrir une prison pour les femmes pour y garder celles qui attendront leur jugement. Ould Bou’amama a cependant reconnu qu’Ançar Edine a imposé aux femmes les habits pudiques, comme le voile par exemple, et sont « prêts à fournir le vêtement légal à celles qui le souhaitent », selon son expression.
Signalons qu’Ançar Edine, groupe islamiste armé, contrôle la ville de Tombouctou, nord Mali, depuis plus de cinq mois et a commencé à y appliquer la charia en combattant la consommation de l’alcool, l’adultère, le tabagisme et le vol.














GABONEWS APAnews