Transfert de l’ancien commissaire aux droits de l’homme, Ould Dadde, devant le parquet


saharamedia
Lundi 27 Septembre 2010



Transfert de l’ancien commissaire aux droits de l’homme, Ould Dadde, devant le parquet

La police chargée de la répression des crimes économiques en Mauritanie vient de transférer l’ancien commissaire aux droits de l’hommes, Mohamed Lemine Ould Dadde, au parquet général pour subir un interrogatoire sur la disparition de fortes sommes d’argent lors de sa présence à la tête du Commissariat.

Ould Daddah avait entamé, il y a quelques jours, une grève de la faim « pour protester contre son empêchement de rencontrer son avocat et sa famille ».

 

Une source a indiqué à Sahara média que l’ancien commissaire refuse de répondre aux questions des enquêteurs, qui cherchent à avoir des précisions sur la disparition de quelque 271 millions d’ouguiyas des caisses du commissariat aux droits de l’homme. Ould Dadde avait été démis de ses fonctions, fin août dernier, suite à un contrôle de l’Inspection générale d’Etat qui a révélé de graves dépassements dans la gestion de l’institution qu’il dirigeait.

 















GABONEWS APAnews