Trois candidatures déclarées à la présidentielle de juin en Mauritanie


Saharamédias+AFP
Samedi 26 Avril 2014


L'opposant et député mauritanien Ibrahima Moctar Sarr, chef de l'Alliance pour la justice et la démocratie/Mouvement pour la rénovation (AJD/MR), a été désigné vendredi par son parti comme candidat à l'élection présidentielle du 21 juin.


Trois candidatures déclarées à la présidentielle de juin en Mauritanie
« Je ne serai pas un figurant. J'irai jusqu'au bout de notre programme présidentiel », a déclaré M. Sarr, qui a été investi par acclamation à l'issue d'un congrès extraordinaire de sa formation.
« Le combat de notre parti a pour fer de lance l'unité nationale et la cohésion des ethnies de la Mauritanie, mais surtout le recouvrement par les Négro-Africains mauritaniens de leurs droits à l'égalité et à la justice », a-t-il affirmé.
M. Sarr, sexagénaire, est journaliste de formation et écrivain. Il est un des députés de l'AJD/MR à l'Assemblée nationale mauritanienne.
C'est la troisième fois qu'il se lance dans la course pour la présidentielle en Mauritanie. Il a été candidat aux scrutins organisés en 2007 (obtenant 7,95% des voix) et 2009 (4,57% des voix).
L'investiture de M. Sarr porte à trois le nombre de candidatures déclarées pour la présidentielle du 21 juin, avec celles du président sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz, et du militant anti-esclavagiste Birame Ould Dah Ould Abeid.
Le président mauritanien avait annoncé mercredi qu'il était candidat à sa propre succession. De source officielle, il a déposé jeudi son dossier de candidature auprès du Conseil constitutionnel. M. Ould Abdel Aziz, ancien général arrivé au pouvoir par un coup d'Etat en août 2008, avait été élu un an après pour un mandat de cinq ans lors d'un scrutin contesté par l'opposition.
Dès fin janvier, M. Ould Dah Ould Abeid, lauréat du prix des Nations unies pour la cause des droits de l'Homme en 2013, avait indiqué qu'il se portait candidat en tant qu'indépendant. Ce Haratine (descendant d'esclaves) est le président de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie (IRA-Mauritanie).
La date butoir pour le dépôt des candidatures à l'élection présidentielle est fixée au 7 mai. La campagne électorale sera lancée le 6 juin et se déroulera jusqu'au 19 juin. Si aucun candidat n'obtient la majorité absolue au premier tour du 21 juin, un second tour sera organisé le 5 juillet.
 
 
 














GABONEWS APAnews