Trois des quatre groupes électrogènes de la SNDE tombent en panne menaçant la ville de Nouadhibou de soif


saharamedia
Dimanche 6 Février 2011



Des habitants de la capitale économique du pays, Nouadhibou, ont déclaré à Sahara média que leur ville est menacée de soif à cause de la panne de trois des quatre groupes électrogènes faisant fonctionner la station de pompage de la SNDE (société nationale d’Eau) qui se trouve dans la localité de Boulenoir. Les citoyens accablent la société qu’ils disent avoir subi, au cours de ces dernières années, une accumulation de mauvaise gestion qui demande du temps pour être surmontée.

La station de pompage fournit, chaque jour, à la ville de Nouadhibou quelque 12.000 m3 d’eau. Elle fonctionne actuellement avec un seul groupe, le premier étant tombé en panne 2008 et les deux autres en 2009.

Et selon des informations provenant de la wilaya, le fonctionnement du groupe a poussé la société à couper l’électricité privant quelque 1500 familles de la ville de Boulenoir de lumière durant 20 jours alors qu’elles ont profité, durant des décennies, de la gratuité de ce service », selon le porte-parole des habitants de cette localité, Mohamed Salem Ould Bah Ould Ali.

 















GABONEWS APAnews