Trois partis d’opposition décident d’entrer dans un dialogue avec le pouvoir


saharamedia
Mercredi 24 Août 2011



Trois partis d’opposition mauritaniens viennent d’annoncer leur intention d’entrer, à partir de la semaine prochaine, dans un dialogue avec le pouvoir, après que le gouvernement ait promis d’ouvrir les médias publics devant l’ensemble de la classe politique nationale et de reporter les élections municipales et législatives dont l’organisation était prévue le 16 octobre prochain.

Les trois partis (APP, Al Wiam, Hamam) ont indiqué, dans un communiqué dont Sahara média a reçu une copie, qu’ils cherchent par ce dialogue, « à sortir le pays de la crise dans laquelle il se trouve et de lui faire éviter les dangers qui le guettent ».

Ils ont également accusé, sans les nommer, des partis membres de la COD de radicalisme dans leurs positions sur le dialogue, ce qui a poussé ces trois partis, note le communiqué, « à dépasser les intérêts personnels et à ne plus se soumettre à la ligne de la COD pour entrer dans un dialogue dont l’objectif est d’aboutir à des résultats tangibles ».

 

 















GABONEWS APAnews