Tunisie : la prison à perpétuité pour Ben Ali et libération du ministre de l’Intérieur


saharamédias+Agences
Dimanche 13 Avril 2014


Le tribunal d’appel militaire dans l’affaire dite des « martyrs de la révolution » en Tunisie a prononcé une peine de prison à perpétuité contre l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali.


L'ancien président tunisien, Zine El abidine Ben Ali ,
L'ancien président tunisien, Zine El abidine Ben Ali ,
La cour a cependant ramené de 20 ans à 3 ans la peine prononcé ultérieurement contre l’ancien chef de la sécurité présidentielle, Ali Siryati, ce qui signifie sa libération pour avoir déjà purgé cette peine.
Elle a aussi rejeté  la plainte déposée contre l’ancien ministre de l’Intérieur Rafiq Belhaj.
La chaine Al Arabiya citant des témoins rapporte que ces jugements ont suscité de vives revendications au sein des familles des victimes de la révolution, qui considèrent qu’il s’agit d’un parti pris en faveur des symboles du régime de Ben Ali, notamment envers les hommes de la sécurité.
D’un autre côté, le porte-parole de la présidence, Adnan Moncer, cité par la chaine locale TNN, rapporte que le président tunisien considère que ces jugements  sont surprenants et vexent l’opinion publique nationale, tout en affirmant, toutefois, qu’il « respecte les décisions de justice ».














GABONEWS APAnews