Un Député du RFD accuse Petronas d'activités illégales en Mauritanie


saharamedia
Lundi 5 Juillet 2010



Un Député du RFD accuse Petronas d'activités illégales en Mauritanie

Abderahman Ould Mini, député du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), un parti de l'opposition, a accusé la société pétrolière  indonésienne Petronas, qui exploite le puits "Chinguitti" suite à un rachat des droits auprès de la société australienne Woodside, et fait en même de l'exploration, de menner des activités en dehors du cadre légal, aprés expiration de ses 2 contrats. Des propos tenus dimanche dans une question orale adressée au ministre du pétrole et de l'énergie, Wane Ibrahima Lamine. Le député du RFD a notamment soutenu que les contrats de la société Petronas, relatifs aux zones A et B, sont arrivés à expiration les 20 et 31 juillet 2009 et n'ont pas encore fait l'objet d'un renouvellement suivant les formes appropriées; Les activités de Pétronas Concernent notamment les points nommés  Thiof, Banda, Abeidna et Tevet. Dans sa réponse devant le député, le ministre de l'énergie et du pétrole confirme les allégations relatives à l'expiration des contrats, précisant toutefois au passage que des négociations sont en cours pour le renouvellement. Mais la complication de l'affaire vient du fait que le gouvernement a autorisé une prorogation sans passer par le parlement étape obligatoire dans le cas d'espèce. L'exploitation du pétrole dans les pays en développement et tout particulièrement en Afrique est à l'origine de nombreues pratiques controversées. En rappelant que la question du pétrole en Mauritanie ressemble  jusque là à l'histoire d'un décollage raté, on se doute que l'opposition mauritanienne trouve dans l'affaire un nouveau "scandale" dans la gestion des ressources nationales.

 















GABONEWS APAnews