Un chef de la rébellion en Casamance refuse une proposition de Macky Sall pour résoudre la crise


Saharamédias + Agences
Samedi 29 Mars 2014


Le chef du mouvement séparatiste des forces casamançaises démocratiques, César Attoute Badiate, a rejeté une proposition du président sénégalais Macky Sall pour mettre un terme à la crise entre le gouvernement et ce mouvement rebelle.


Un chef de la rébellion en Casamance refuse une proposition de Macky Sall pour résoudre la crise
Et Badiate d’expliquer ce refus en disant qu’il s’agit de « ruse » du pouvoir visant à tromper le mouvement, et insistant sur la nécessité de revenir à la table des négociations.
Mais le chef du MFDC exige que des assises se tiennent au pays de Barack Obama. 
Faudrait-il noter que lors de son séjour au Sénégal, Obama avait mentionné le « cas de la Casamance » dans son speech, avant de nommer un chargé de cette guerre enclenchée par des irrédentistes, depuis 1980, qui n'a que trop duré et qui a fait trop de victimes.
Face à cette nouvelle donne, le gouvernement Sénégalais n'y crache pas, du tout alors. En effet, par la voix de son porte-parole, Latif Coulibaly, l'Etat est preneur à toute forme de négociation, à l'exception de l'indépendance de ce jadis grenier du Sénégal: la verte Casamance. 














GABONEWS APAnews