Un comité interministériel fait de nouvelles propositions pour le règlement de la question des emplois non permanents à la SNIM


saharamedia
Vendredi 1 Avril 2011



Le comité interministériel chargé de trouver une solution à la question des emplois non permanents au niveau de la SNIM (Société nationale industrielle et minière) s’est réuni hier jeudi, à Nouakchott, avec les représentants des hommes d’affaires à Nouakchott et Nouadhibou pour les informer des résultats des études effectuées par des experts pour essayer de trouver une issue à la question des emplois non permanents au niveau de la société minière.

Et, selon les informations recueillies par le correspondant de Sahara média à Zouerate, de grandes lignes ont ainsi été fixées pour améliorer les conditions de travail de ces employés.

Parmi les mesures les plus importantes proposées figurent celle portant sur le recrutement définitif de tout employé pourvu d’une expérience professionnelle acquise directement au niveau de la SNIM, la formation de ceux qui travaillent dans des positions stratégiques, ensuite les engager officiellement.

 

Quant aux autres travailleurs occupant des postes non essentiels, la stratégie propose d’améliorer leurs conditions de vie, par le relèvement de leurs salaires, tout en préconisant de les repartir sur les filiales de la SNIM.

Notre correspondant à Zouerate indique que la société minière a mis en place deux commissions chargés de recenser cette catégorie de travailleurs au niveau de Nouadhibou et de Zouerate en vue de faciliter l’application de la stratégie en question.















GABONEWS APAnews