Un complot découvert en Guinée, selon le Premier ministre


saharamedia
Dimanche 18 Juillet 2010



Un complot découvert en Guinée, selon le Premier ministre

Les forces guinéennes ont découvert l'existence d'un complot contre la sureté de l'Etat, à l'approche du second tour de l'élection présidentielle, a annoncé samedi le chef du gouvernement, Jean-Marie Doré. Le scrutin doit parachever la transition vers un pouvoir civil, après le coup d'Etat militaire de décembre 2008 qui a suivi la mort du président Lansana Conté.

 

Cellou Dalien Diallo, ancien premier ministre, est arrivé en tête du premier tour, le 27 juin, avec 40% des voix. Le second, qui doit l'opposer à Alpha Condé, devait avoir lieu ce dimanche mais a été reporté au plus tôt à la fin du mois. "Certains éléments (...) se réunissent illégalement pour arranger et profiter des manifestations publiques en provoquant le désordre", a déclaré Jean-Marie Doré lors d'une allocution télévisée. "Je dis aux activistes (...) qu'ils ont d'ores et déjà été identifiés. Nous savons qui ils sont", a-t-il poursuivi, expliquant que les suspects portaient les uniformes de l'armée ou de la police pour détourner les soupçons vers les forces de l'ordre. Le colonel Nouhou Thiam, chef d'Etat-major de l'armée, a fait état de plusieurs arrestations.

Saliou Samb, Jean-Philippe Lefief pour le service français
















GABONEWS APAnews