Un conseiller à la présidence dément le départ à l’étranger d’Ould M’Khaitir


Nouakchott - Saharamédias
Lundi 13 Novembre 2017



Un conseiller à la présidence dément le départ à l’étranger d’Ould M’Khaitir
Le conseiller à la présidence de la république Ahmed O. Bah a démenti lundi les informations parues sur plusieurs sites annonçant le départ vers l’étranger de l’auteur des écrits blasphématoires sous importante protection sécuritaire.

La cour d’appel de Nouadhibou avait décidé sa libération après l’avoir condamné à deux ans de prison et à une amende de 60.000 ouguiyas, O. M’Khaitir ayant déjà purgé quatre ans de prison.

Un verdict qui a été à l’origine de violentes manifestations dans les rues de toutes les villes du pays, particulièrement à Nouakchott où les forces de l’ordre, deux jours durant, avaient du recourir à l’usage de la force pour disperser les marches de protestation.

Le conseiller à la présidence a affirmé sur sa page facebook que l’auteur des propos blasphématoires ne quittera pas la prison tant la cour suprême (toutes les chambres réunies) n’aura pas tranché l’appel interjeté à l’annoncé du verdict de Nouadhibou par le parquet général.

Il s’agit de la première déclaration d’une personnalité officielle mauritanienne depuis le verdict de la cour d’appel de Nouadhibou et la grande colère populaire qui a suivi l’annonce du verdict et au cours de laquelle les manifestants réclamaient l’annulation de ce verdict et la condamnation d’Ould M’Khaitir à la peine capitale.
 














GABONEWS APAnews