Un député islamiste : le remaniement est une manière de mystifier l’opinion publique


Sahara Médias - Nouakchott
Vendredi 15 Février 2013



Un député islamiste : le remaniement est une manière de mystifier l’opinion publique
Le député Tawassoul (parti islamiste) Saleck Ould Sidi Mahmoud, a qualifié le mini remaniement qui a concerné le ministère de la Santé et celui de l’Habitat, d’un « épisode de plus dans le feuilleton de mystification de l’opinion publique nationale pour détourner son attention des disfonctionnements structurels des secteurs de l’Etat ».
Dans une déclaration à Sahara médias, Ould Sidi Mahmoud a indiqué qu’il y a « des ministères où règne la gabegie et leurs fonctionnaires crient leur désarroi nuit et jour sans que cela pousse le pouvoir à lever le plus petit doigt pour changer la situation ».
Le député « Tawassoul » a poursuivi en disant que ce remaniement partiel « pourrait être vu comme un moyen de perturbation des mouvements que connait la scène politique sur divers plans », allusion on ne peut plus claire à l’initiative de Messaoud Ould Boulkheir et à la manifestation organisée, jeudi, par les partisans de l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou.
Ould Sidi Mahmoud a déclaré que les deux ministères touchés sont comme tous les  autres, souffrant de défauts structurels mais que tout celui qui ne s’inscrit pas dans la « ligne » du pouvoir s’expose à être la victime. 














GABONEWS APAnews