Un dirigeant de l’APP explique les raisons du boycott des élections par son parti


Saharamedias/Nouakchott
Mercredi 7 Mai 2014


Le chargé de communication de l’Alliance populaire progressiste (APP), Mohamed Lemine Ould Naty, que la décision de boycott des élections présidentielles de juin prochain a été prise suite à la non acceptation de certaines conditions promises par le pouvoir à cette formation.


Un dirigeant de l’APP explique les raisons du boycott des élections par son parti
Ould Naty a considéré, dans une conférence de presse organisée par le parti à Nouakchott, que la dissolution de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) était l’une des principales conditions posées par l’APP, précisant que son parti a nommé certains membres de cette commission suivant leurs curriculum vitae mais que leur action a montré leurs limites.
Il a ajouté qu’il y a d’autres conditions posées par l’APP, non réalisées, qui ont poussé le parti à boycotter ces élections, comme la non inscription de beaucoup de citoyens sur la liste électorale.
Ould Naty a expliqué que chaque parti membre de la Coalition pour une Alternance Pacifique (CAP) a la liberté totale de participer ou non à ce scrutin.
Le parti APP que préside Messaoud Ould Boulkheir, actuel président du Conseil économique et social, a décidé de boycotter l’élection présidentielle de juin prochain.














GABONEWS APAnews