Un dirigeant de l’UDP : « Nous avons décidé de suspendre le sénateur Youssouf Sylla suite aux révélations de Wikileaks »


saharamedia
Samedi 11 Décembre 2010



Un dirigeant de l’UDP : « Nous avons décidé de suspendre le sénateur Youssouf Sylla suite aux révélations de Wikileaks »

Un dirigeant de l’Union pour la démocratie et le progrès (UDP), parti que dirige la ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Naha Mint Mouknass, a indiqué que sa formation a décidé de suspendre le sénateur Youssouf Sylla, suite aux déclarations que Wikileaks lui a attribuées, il y a quelques jours, et qui évoquent un plan de liquidation du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, lors de la campagne présidentielle de 2009 et ce avec l’aide des renseignements israéliens.

 

Le sénateur de M’Bout avait toutefois réfuté de telles informations, mettant en garde contre les risques de division qu’un tel sujet peut entraîner. Il avait indiqué qu’il n’a aucun rapport avec les Israéliens, précisant qu’il s’était bien opposé au pouvoir de l’actuel président, au cours de cette période, mais qu’aucun lien de cette nature avec les Israéliens n’a été entrepris par lui.

 

Wikileaks a publié des dizaines de documents sur la situation en Mauritanie après la destitution du président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, provoquant de la sorte une vive polémique dans le pays. 















GABONEWS APAnews