Un dirigeant de l’opposition : La capacité à parler du président Aziz ne signifie pas nécessairement qu’il est en mesure de poursuivre son mandat


Sahara Médias - Nouakchott
Lundi 19 Novembre 2012



Mohamed Ould Maouloud, président de l'Ufp
Mohamed Ould Maouloud, président de l'Ufp
Le dirigeant au sein de la Coordination de l’opposition démocratique (COD), et président de l’Union des forces de progrès (Ufp), Mohamed Ould Maouloud, a déclaré que « la capacité à s’exprimer du président Mohamed Ould Abdel Aziz ne signifie pas nécessairement qu’il est en mesure de continuer à diriger le pays ».
Ould Maouloud, qui s’exprimait cet après midi lors d’un meeting populaire organisé par son parti dans la moughataa d’Arafat a déclaré que  le pays traverse une crise politique caractérisée par la vacance totale du pouvoir depuis plus d’un mois, précisant que le président Mohamed Ould Abdel Aziz « n’exerce plus ses pouvoirs et n’a délégué personne pour le faire à sa place » et ajoutant qu’on « ne connait rien de son état de santé à part des contacts par-ci et par-là », selon son expresion.
Le président de l’Ufp a lancé un appel pour la formation d’un gouvernement d’union nationale qui supervisera la tenue d’élections libres et transparentes permettant à la Mauritanie de sortir de la crise en remettant le pouvoir aux civils.
Ould Maouloud a également évoqué l’attaque barbare menée par Israël contre Gaza et lancé un appel aux peuples arabes pour « donner une leçon aux USA pour qu’ils ne continuent pas à soutenir Israël dans ses agissements et actes de violence contre le peuple palestinien » qu’il a assuré de son soutien et de celui de son parti.














GABONEWS APAnews