Un groupe islamiste menace de s’en prendre aux intérêts de la France et d’attenter la vie François Hollande


Saharamédias + Reuters
Lundi 24 Mars 2014


Un groupe islamiste a renouvelé ses appels à commettre des attaques ou des attentats contre les intérêts français et à assassiner François Hollande, en représailles aux interventions françaises au Mali et en République centrafricaine.


Un groupe islamiste menace de s’en prendre aux intérêts de la France et d’attenter  la vie François Hollande
Après cette menace lancée sur un site internet islamiste, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris a révélé une source judiciaire citée par Reuters.
La présidence française s'est déclarée de son côté « extrêmement vigilante » face à des menaces « qui ne sont pas nouvelles », en représailles aux interventions françaises au Mali et en République centrafricaine.
« Ce n’est pas la première fois qu’il y a des menaces. Il y a en a déjà eu au moment de l’intervention au Mali, et même avant. Donc on avait été amenés à prendre des mesures de précaution », a-t-on expliqué dans l'entourage de François Hollande.
« Ce n’est pas parce qu’elles sont exprimées qu’elles sont nouvelles et c’est parfois quand elles ne sont pas exprimées qu’elles sont les plus dangereuses », a-t-on ajouté. « Ce n’est pas parce qu’il y a une communication faite par des groupes que nous y attachons plus de prix. Même quand il n’y a pas de communication, nous sommes extrêmement vigilants ».
Al Minbar Jihadi Media Network, site internet islamiste bien connu, a mis en ligne six bannières dans le cadre d'une campagne intitulée "France, nous ne demeurerons pas silencieux », rapporte SITE, service qui surveille l'activisme fondamentalisme sur le Web.
« A nos loups solitaires en France, nous disons: assassinez le président (...), terrifiez son gouvernement maudit, et faites exploser des bombes, effrayez-les, en signe de soutien à ceux qui sont vulnérables en République centrafricaine! », peut-on lire.
 
 














GABONEWS APAnews